Nouvelles

Récipiendaire de la bourse Jean-Marc Carpentier

La récipiendaire de la bourse Jean-Marc Carpentier pour le Microprogramme de 2e cycle en communication et journalisme scientifiques est Nicole Avakyan. 

Témoignage de Nicole Avakyan

J’ai mené mes études universitaires en chimie à McGill, où j’ai reçu un baccalauréat en 2011, et complété un doctorat, tout récemment, en 2018. Ma recherche portait sur la nanotechnologie basée sur l’ADN. Dans ce domaine de recherche, on utilise les molécules d’ADN comme des matériaux de construction à toute petite échelle (l’échelle nanométrique – un million de fois plus petite qu’un grain de sable). L’ADN n’est pas seulement la molécule vitale qui contient notre information génétique, les matériaux basés sur l’ADN peuvent trouver des applications en médecine, et même en informatique !

Je m’intéresse à la communication scientifique depuis plusieurs années et j’ai participé à plusieurs activités qui faisaient appel à la vulgarisation. Cependant, la communication scientifique envers le grand public n’a jamais reçu l’attention nécessaire durant mes études. Je me suis lancée dans le microprogramme en communication et journalisme scientifique de l’Université Laval pour combler cette lacune. Je suis convaincue que la communication de faits, de méthodes et d’enjeux scientifiques dans les médias est essentielle pour favoriser la culture générale et promouvoir l’engagement dans la société.

J’ai trouvé la flexibilité du microprogramme à distance très avantageuse. J’ai pu le compléter à partir de Montréal, pendant que je finissais mon doctorat, et de San Diego en Californie, où je poursuis maintenant des recherches sur les matériaux basés sur les protéines — un autre type de molécule biologique avec des applications potentielles en technologie. La formation que j’ai reçue avec le microprogramme me sert déjà à mieux communiquer ma recherche et j’espère continuer à m’en servir dans divers projets de communication scientifique pour le grand public.

Jean-Marc Fleury animera une plénière au congrès de l'ACS

L'ancien titulaire de la Chaire, Jean-Marc Fleury, a organisé la plénière "Faut-il (encore) combattre les fausses nouvelles" au  congrès de l'Association des communicateurs scientifiques du Québec, vendredi le 12 avril.

Jean-Marc Fleury contribue à un ouvrage collectif sur les fausses nouvelles

Jean-Marc Fleury, titulaire de la Chaire de journalisme scientifique Bell Globemedia, est l'auteur du chapitre La production de fausses nouvelles scientfiques : le cas de la vaccination dans l'ouvrage collectif Les fausses nouvelles, nouveaux visages, nouveaux défis. Il a été produit sous la direction de Florian Sauvageau, Simon Thibault et Pierre Trudel, et publié aux Presses de l’Université Laval.

Pour vous procurer l'ouvrage

Vincent Larivière, co-chercheur du projet Pèse-savants, en entrevue à l'émission Les années lumière

Vincent Larivière, co-chercheur du projet Pèse-savants, a donné une entrevue sur la fausse science à l'émission Les années lumière de Radio-Canada. Vincent Larivière est titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les transformations de la communication savante à l’Université de Montréal

Pour écouter l'entrevue

L’anatomie de l’intelligence artificielle

La Chaire de journalisme scientifique Bell Globemedia et l’Association des communicateurs scientifiques du Québec (ACS) ont organisé un atelier dans le cadre du congrès annuel de l’ACS dont le thème cette année était L’anatomie de l’intelligence artificielle. L’atelier avait pour but de développer un projet concret mettant l’intelligence artificielle au service du journalisme scientifique. Une vingtaine de personnes, issues du journalisme, de la bibliométrie et de l’intelligence artificielle, ont travaillé sur la création d’un outil algorithmique et d’un laboratoire voué à l’évaluation de la crédibilité accordée aux études scientifiques. Volker Stollorz, directeur du Science Media Center à Cologne (Allemagne), et Ivan Oransky, co-créateur de Retraction Watch, ont participé à l’atelier.

Appui du programme AUDACE des Fonds de recherche du Québec (FRQ)

La Chaire de journalisme Bell Globemedia et le Centre d’études sur les médias ont obtenu l’appui du programme AUDACE des Fonds de recherche du Québec (FRQ) pour un projet d’application mobile destiné aux journalistes et au grand public, pour les aider à s’orienter dans la recherche scientifique. L’algorithme, intitulé Pèse-savants, indiquerait où se situent les conclusions d’une étude scientifique par rapport au consensus.

Lire le communiqué
 

Une lettre ouverte portant sur le fait que Télé-Québec ne respecte pas son mandat en excluant les magazines scientifiques de leur programmation

Une lettre ouverte portant sur le fait que Télé-Québec ne respecte pas son mandat en excluant les magazines scientifiques de leur programmation a été signée par plusieurs membres de la communauté de communicateurs et journalistes scientifiques. Entre autres, Stéphanie Thibault, présidente de l’Association des communicateurs scientifiques du Québec, Marie Lambert-Chan, rédactrice en chef du magazine Québec Science, et Jean-Marc Fleury. 

 

Lire la lettre ouverte

Donnez à la Chaire!

Faites un don ciblé à la Fondation de l'Université Laval en choisissant de donner à la Chaire de journalisme scientifique Bell Globemedia, de la Faculté des lettres et des sciences humaines.

Nous joindre

Chaire de journalisme scientifique Bell Globemedia

Département d’information et de communication
Pavillon Casault, local 3739
1055, avenue du Séminaire
Université Laval, Québec, Canada, G1V 0A6

Coordonnatrice de la Chaire

Audrey-Maude Vézina
Téléphone : 418.656.2131 poste 412547
Télécopieur : 418.656.7807
cjs@com.ulaval.ca